Les malas : un outil de méditation et de prière ancestral

Les malas, également connus sous le nom de chapelets, sont des colliers de perles utilisés depuis des siècles dans diverses traditions spirituelles pour la méditation, la prière et la récitation de mantras. Originaires de l’Inde et du Tibet, les malas ont gagné en popularité dans le monde entier en tant qu’outils de pratique spirituelle et de développement personnel. Plongeons ensemble dans l’histoire, la symbolique et l’utilisation de ces objets sacrés.

L’origine des malas

L’utilisation de perles ou de nœuds pour compter les prières et les récitations remonte à des milliers d’années. On retrouve des traces de cette pratique dans l’hindouisme, le bouddhisme, le sikhisme, le jaïnisme et même dans certaines traditions abrahamiques comme le christianisme et l’islam.

Dans l’hindouisme, les malas sont utilisés depuis l’antiquité pour la récitation des mantras et des noms divins. Les textes anciens tels que les Puranas et les Tantras mentionnent l’utilisation de malas faits de perles, de graines ou de nœuds pour la méditation et le japa (la répétition de mantras).

Le bouddhisme a également adopté l’utilisation des malas, en particulier dans les traditions tibétaine et zen. Les malas sont utilisés pour compter les récitations de mantras, les prosternations et les circumambulations autour des stupas et des temples.

La symbolique des malas

Un mala traditionnel est composé de 108 perles, bien qu’il existe également des versions plus courtes de 54 ou 27 perles. Le nombre 108 est considéré comme sacré dans de nombreuses traditions orientales pour plusieurs raisons :

  • Il y a 108 Upanishads, qui sont des textes philosophiques hindous.
  • Le diamètre du soleil est environ 108 fois celui de la terre.
  • Il y a 108 points de pression ou marmas dans le corps selon l’ayurveda.
  • Le nombre 108 est un multiple de 9, qui est considéré comme un chiffre sacré dans de nombreuses cultures.

Outre le nombre de perles, les malas ont une perle supplémentaire appelée « guru bead » ou « meru bead », qui représente le guru ou l’enseignant spirituel. Cette perle est souvent plus grande ou d’une couleur différente des autres et sert de point de départ et d’arrivée lors de la récitation.

Les malas peuvent être fabriqués à partir de diverses matières, chacune ayant sa propre signification et ses propres propriétés. Les perles en bois de santal sont populaires pour leurs propriétés apaisantes et leur parfum, tandis que les perles en cristal sont appréciées pour leur clarté et leur capacité à amplifier les énergies. D’autres matériaux couramment utilisés sont les graines de rudraksha, le jade, l’améthyste et le quartz rose.

Comment utiliser un mala

L’utilisation d’un mala est simple mais puissante. Voici les étapes de base :

  1. Asseyez-vous confortablement avec votre mala dans votre main droite.
  2. Commencez par la perle qui se trouve juste après le guru bead.
  3. Utilisez votre pouce et votre majeur pour faire avancer chaque perle vers vous à chaque récitation de votre mantra ou de votre prière.
  4. Lorsque vous atteignez le guru bead, vous avez complété un cycle de 108 répétitions. Vous pouvez soit arrêter là, soit repartir dans l’autre sens pour un autre cycle, sans passer sur le guru bead.
  5. Continuez jusqu’à ce que vous ayez atteint le nombre souhaité de répétitions ou que vous sentiez que votre méditation est complète.

Il est important de noter que le mala n’est pas seulement un simple compteur, mais un outil sacré qui absorbe les vibrations de votre pratique. Il est donc recommandé de traiter votre mala avec respect et de le nettoyer régulièrement, soit physiquement avec de l’eau salée, soit énergétiquement avec de la fumée de sauge ou d’encens.

Les bénéfices de l’utilisation d’un mala

La pratique régulière avec un mala offre de nombreux bénéfices pour le bien-être mental, émotionnel et spirituel :

  • La concentration : L’utilisation d’un mala aide à focaliser l’esprit et à réduire les distractions pendant la méditation ou la prière.
  • La relaxation : La répétition d’un mantra ou d’une prière apaise le mental et induit un état de détente profonde.
  • La patience : Compléter 108 répétitions nécessite de la patience et de la persévérance, des qualités qui se développent avec une pratique régulière.
  • L’ancrage : Le mala agit comme un ancrage physique, vous rappelant votre engagement envers votre pratique spirituelle.
  • La purification : La récitation de mantras sacrés est considérée comme purifiante pour le mental et l’énergie.
  • La connexion : L’utilisation d’un mala peut favoriser un sentiment de connexion avec une lignée spirituelle ou une communauté de pratiquants.

Au-delà de ces bénéfices, beaucoup de pratiquants rapportent une sensation de calme, de clarté et de bien-être général grâce à l’utilisation régulière d’un mala.

Choisir son mala

Avec la grande variété de malas disponibles, choisir le sien peut sembler intimidant. Voici quelques conseils pour vous guider :

  • Écoutez votre intuition : Laissez-vous attirer par un mala qui vous parle, que ce soit par sa couleur, son matériau ou l’énergie qu’il dégage.
  • Considérez votre pratique : Certains malas sont plus adaptés à certaines pratiques. Par exemple, les perles en bois de santal sont souvent utilisées pour la méditation de la pleine conscience, tandis que les perles en rudraksha sont associées à la récitation du mantra Om Namah Shivaya.
  • Investissez dans la qualité : Un mala de qualité vous accompagnera pendant de nombreuses années de pratique. Privilégiez les matériaux naturels et les fabrications artisanales.
  • Personnalisez-le : Beaucoup de pratiquants ajoutent des charmes ou des glands à leur mala pour le rendre unique et personnalisé.

N’oubliez pas qu’un mala est un outil sacré et personnel. Prenez le temps de créer une connexion avec le vôtre et de l’intégrer dans votre pratique quotidienne.

Entretenir son mala

Pour préserver la beauté et l’énergie de votre mala, il est important de l’entretenir avec soin :

  • Stockage : Gardez votre mala dans un endroit propre et sec, à l’abri de la lumière directe du soleil. Vous pouvez l’envelopper dans un tissu naturel ou le placer dans un sac spécial pour mala.
  • Nettoyage physique : De temps en temps, nettoyez doucement votre mala avec de l’eau salée pour éliminer la saleté et les résidus d’huile de la peau.
  • Purification énergétique : Régulièrement, passez votre mala à travers la fumée de sauge blanche, de palo santo ou d’encens pour le purifier énergétiquement.
  • Réparations : Si un fil se casse ou une perle se détache, réparez-le dès que possible pour éviter de perdre des perles et de perturber l’intégrité énergétique de votre mala.

En traitant votre mala avec amour et respect, vous renforcez votre lien avec cet outil sacré et vous vous assurez qu’il vous accompagnera pendant de nombreuses années de pratique.

Conclusion

Les malas sont bien plus que de simples accessoires de mode ou de décoration. Ce sont des outils sacrés qui ont le pouvoir de transformer votre pratique spirituelle et d’enrichir votre vie. Que vous soyez un méditant chevronné ou un débutant sur le chemin de la croissance personnelle, un mala peut être un compagnon précieux, vous rappelant votre engagement envers vous-même et votre évolution.

En intégrant un mala dans votre routine quotidienne, vous créez un espace sacré pour la réflexion, la connexion et la transformation. Chaque perle devient un témoin de votre dévotion, absorbant les vibrations de vos prières et de vos intentions.

Alors, choisissez un mala qui vous parle, faites-en votre allié sur le chemin de la conscience et laissez-le vous guider vers une compréhension plus profonde de vous-même et de votre place dans l’univers. Que votre mala soit une source de réconfort, de force et d’inspiration, illuminant chaque étape de votre voyage spirituel.

Namaste.

A lire également