Et le masculin sacré : on en parle ?

Le féminin sacré occupe une grande place dans notre société et de nombreux ouvrages, articles, conférences, ateliers lui sont consacrés. On ne peut cependant pas en dire autant du masculin sacré. Pourquoi en est-il ainsi ? Peut-on redonner sa place au masculin sacré ? Nous commençons tout d’abord par lui consacrer notre article du jour.

Qu’entend-on par masculin sacré ?

Revenons tout d’abord sur la définition de ce fameux masculin sacré. On parle ici de l’essence de l’homme, de ce qu’il est à l’origine avant toute modification ou conditionnement sociétal. Le masculin sacré n’est toutefois pas le masculin divin qui, lui, est celui qui est parvenu à ne pas se laisser modifier par quoi que ce soit, et qui l’a fait en pleine conscience, qui a réussi à conserver son masculin sacré absolument intact.

Au masculin sacré, on associe souvent les notions de respect, de sagesse, de justice, de force et d’action.

La quasi-disparition du masculin sacré

 »Guerre des sexes », féminisme, hyper-masculinité, et d’autres facteurs encore ont contribué au fil du temps à faire oublier le masculin sacré. Dans un univers majoritairement duel, le masculin sacré tend à se définir par son opposition au féminin sacré, ce qui est bien entendu une aberration, mais ainsi vont les choses.

Ce qui fait également énormément de tort au masculin sacré, c’est cette fausse masculinité dont on nous abreuve. Des notions de respect, de justice, de sagesse, de force et d’action, on passe allégrement à celles de supériorité, de pouvoir et de contrôle. Les hommes deviennent des êtres à l’égo démesuré toujours avides de plus d’argent, grands amateurs de sexe dont ils ont un besoin compulsif.

De plus, ces hommes modernes sont capables de faire disparaître toute trace d’émotions de leurs réactions, car leur seul objectif est de dominer le monde. Voici un bien triste portrait de l’homme qui se trouve bien évidemment à des années lumières du masculin sacré.

Tâchons de revenir à un peu de bon sens et regardons ce qu’est véritablement le masculin sacré dans les paragraphes qui suivent.

Revenons aux véritables valeurs du  masculin sacré

L’homme connecté à son masculin sacré ne cherche pas à dominer le monde, mais à le rendre meilleur à la hauteur de ses moyens. L’oppression n’a pas ici sa place et se meut plutôt en protection.

On parle désormais de valorisation, de préservation, d’honneur et d’intégrité. La rivalité entre les sexes n’a plus sa place puisque chacun(e) a sa place et agit en harmonie avec les autres. Les qualités de chacune et chacun sont reconnues.

Mais, dès lors, comment fait-on pour parvenir à réaliser ce retour au masculin sacré ? Il s’agit d’un travail personnel au cours duquel la déMarchche occupe la place centrale bien plus que l’objectif à atteindre.

Le premier pas est tout d’abord que chaque homme prenne conscience de ce masculin sacré qui existe en lui, et réalise à quel point il est endommagé ou pas, et décide pour lui-même de faire plus de place dans sa vie à ce masculin sacré.

Par la suite, la transformation peut s’opérer sur différents plans que nous détaillons ci-après.

Être fier de ses valeurs et les affirmer

Il peut être bon que l’homme prenne le temps de revisiter ses valeurs, qu’il fasse un peu de tri entre ce que son environnement lui impose et ce qu’il est véritablement.

Tous les exercices dont nous parlons dans nos articles pour revenir à l’essentiel et connaître nos valeurs sont applicables ici : faire des listes, prendre le temps de méditer, lire et s’informer, pour tendre à la sérénité afin de développer cette force tranquille qui permet d’affirmer ses convictions en toute simplicité.

Se reconnecter au cœur

On contemple plus, on apprécie ce qui est beau, on écoute son cœur pour placer la bonté au centre de nos actions. On prend le temps de considérer les choses avant d’agir (plutôt que de  »réagir » comme cela est le cas dans notre monde trop rapide et automatisé).

On s’arrête sur les détails, les petites choses, on donne sa place à chacune et chacun, on respecte le vivant dans sa globalité.

Il est certain que cela va sans aucun doute stimuler des émotions, et il est important de les laisser s’exprimer. Les hommes ont le droit de pleurer, la honte n’a pas sa place ici.

Masculin sacré : les larmes des hommes
Masculin sacré : les larmes des hommes

Les larmes ne sont pas toujours des marques de tristesse et ne sont assurément pas des signes de faiblesse. Pleurer devant la beauté de l’océan ou d’une majestueuse montagne est le plus doux des sentiments et témoigne simplement de votre capacité à apprécier ce qui vous est offert par l’univers.

Vivre ici et maintenant

On oublie les tensions et les ratés du passé, tout ceci est désormais terminé. On vit aujourd’hui, et aujourd’hui seulement.

Bon d’accord, on peut jeter un oeil sur l’avenir, mais uniquement pour y considérer de beaux projets, de ceux qui apporteront satisfaction pour vous-même et ceux qui comptent pour vous. C’est là que vous trouvez votre carburant, cette belle énergie qui va se diffuser tout autour de vous.

Dire adieu aux comparaisons

Et surtout, on arrête de toujours se comparer aux autres. Vous êtes unique, vous faites les choses à votre manière. Suivez votre propre chemin.

Parvenir à se détacher du regard des autres n’est pas chose facile, mais si vous projetez cette image de bien être véritable, de paix intérieure, de cohérence et d’harmonie, les autres ne tarderont pas à le reMarchquer et ils viendront probablement vous demander conseil.

Si ce n’est pas le cas, peu importe, vous savez que vous avez fait le bon choix. Poursuivez votre transformation, ne vous découragez pas, le masculin sacré est en train de se développer en vous ! Vous êtes magnifique !

Faire face aux obstacles

écrit comme ça, comme nous venons de le faire plus haut, tout semble plutôt facile. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas et cela pour plusieurs raisons.

Il y a bien sûr les autres comme nous venons de l’évoquer, et la société avec ses publicités et ses personnages de films hyper-masculinisés qui ne facilitent pas les choses.

Mais souvent aussi, il y a des barrières internes, héritées de notre éducation au sens large du terme (parents, école, etc…). Et ce sont celles-ci qu’il faut appréhender en premier. Il faut d’abord les identifier, les accepter et décider de faire taire cette petite voix qui vous dit que  »faire du yoga, c’est un truc de filles ! » ou que  »un homme n’est pas supposé changer la couche du petit dernier.’

Parfois, bien sûr, ces limites que l’on s’impose soi-même sont plus subtiles et vicieuses, elles viennent se dissimuler, par exemple, dans le regard que l’homme porte sur les femmes.

Au travail, considérez-vous vos collègues féminines sur un pied d’égalité avec vous-même et vos collègues masculins ? Leur donnez-vous exactement les mêmes chances et la même attention ? Avez-vous quelques a priori bien enfouis en vous lorsqu’une femme pend la parole lors d’une réunion ?

Interrogez-vous simplement. Ne vous accusez pas à l’excès, mais soyez conscients de vos propres tendances. Apprenez à vous connaître mieux, faites briller le bon en vous et laissez de côté ces fausses vérités qui se sont imposées à vous.

Conclusion

Lorsque vous considérez d’aborder ce nouveau chapitre de votre vie, ne voyez pas les choses en termes de cette énergie masculine, ce quelque chose que l’homme possède et non la femme, mais voyez plutôt cela comme une étape de votre développement personnel, une occasion de développer la confiance en soi, de faire de nouvelles expériences.

Idéalement, si vous pouvez en parler avec votre partenaire afin de faire ce cheminement ensemble, c’est merveilleux. Vos deux énergies travaillant dans la même direction rendront la traversée très agréable. Et ce nouvel équilibre prendra racine dans le couple dans un esprit de cohérence et de complémentarité.

Au début, cet état nouveau vous semblera peut être empreint de vulnérabilité, et c’est tout à fait normal. C’est là aussi que le soutien d’un partenaire prend tout son sens. Mais rapidement vous sentirez votre véritable essence se révéler en vous, votre masculin sacré s’affirmer. Vous verrez les personnes autour de vous, et les événements sous un jour nouveau.

Commencez, essayez, donnez-vous du temps, ne tracez aucune ligne à franchir, aucune cible à atteindre, dites-vous simplement : à partir de maintenant, je vais être moi, je vais laisser place à ma vraie nature, je vais exister sous la meilleure forme de mon être, et peu importe le  »qu’en dira-t-on », je suis prêt à révéler mon masculin sacré !

A lire également