Tableau de visualisation ou vision board

La gratitude pour accepter ses émotions négatives (une jeune femme sourit et lève les bras en signe de bonheur dans un champ de fleurs jaunes).

Les tableaux de visualisation, ou « vision boards » en anglais, sont des outils puissants pour clarifier ses objectifs, maintenir sa motivation et concrétiser ses rêves. Ils permettent de matérialiser visuellement ce que l’on souhaite manifester dans sa vie, que ce soit au niveau personnel ou professionnel.

En créant un support visuel inspirant, on stimule son esprit conscient et subconscient au quotidien pour rester aligné avec ses aspirations profondes. Les images et les mots choisis agissent comme des rappels incitatifs qui poussent à l’action.

Le principe est simple mais redoutablement efficace quand il est appliqué avec constance et conviction. Des milliers de personnes à travers le monde, de l’étudiant à l’entrepreneur en passant par le sportif de haut niveau, utilisent les vision boards pour atteindre leurs buts les plus ambitieux.

Dans cet article, nous explorerons en détail cet outil de développement personnel accessible à tous. Vous découvrirez comment créer votre propre tableau de visualisation étape par étape. Nous décrypterons également les mécanismes psychologiques qui sous-tendent son efficacité. Enfin, vous trouverez de nombreux exemples et témoignages pour vous inspirer.

Prêt à matérialiser la vie de vos rêves ? C’est parti pour une plongée passionnante dans l’univers des vision boards !

Partie 1 : Qu’est-ce qu’un tableau de visualisation ?

I. Définition et origines
A. Définition
Un tableau de visualisation, ou vision board, est un support sur lequel on dispose des images et des mots représentant ses objectifs et ses rêves. Il peut prendre différentes formes : un collage sur une grande feuille, un poster, un tableau en liège sur lequel on punaise des éléments, un cahier, un diaporama sur ordinateur… L’important est de choisir un format qui nous parle et qu’on aura plaisir à regarder régulièrement.

Le but est de synthétiser visuellement tout ce qu’on souhaite attirer dans sa vie : réalisations, émotions, expériences, relations, possessions… On commence par définir une intention ou un thème (exemples : ma carrière idéale, mon couple épanoui, le voyage de mes rêves, mon équilibre de vie…). Puis on sélectionne des photos, dessins, citations, affirmations qui illustrent de façon inspirante le résultat final souhaité. On les agence de manière esthétique et parlante sur son support.

Le vision board devient alors un concentré visuel de nos aspirations qu’on placera à un endroit où on le verra souvent : dans sa chambre, son bureau, en fond d’écran… En imprégnant notre esprit plusieurs minutes par jour, il ancre nos objectifs dans notre subconscient et nous maintient focalisés sur leur concrétisation.

B. Origines
Si l’usage des vision boards s’est démocratisé ces dernières années, notamment avec le succès du documentaire et du livre « The Secret » en 2006, le concept n’est pas nouveau. Depuis des millénaires, les humains utilisent des images symboliques pour matérialiser leurs intentions.

On peut faire remonter cette pratique à la Préhistoire avec les peintures rupestres représentant des scènes de chasse, qui permettaient probablement aux hommes de se projeter dans une partie de chasse fructueuse. Dans l’Égypte antique, les fresques et les hiéroglyphes gravés dans les temples et les tombeaux servaient de support de visualisation pour diverses intentions : protection, réussite dans l’au-delà…

Plus proche de nous, de nombreux leaders et créateurs de l’Histoire ont eu recours à des vision boards pour concrétiser leurs projets. Avant de devenir une star mondiale, le chanteur Jim Carrey aurait écrit un chèque de 10 millions de dollars à son ordre pour matérialiser son ambition. Le contenu du chèque se serait réalisé quelques années après.

Autre exemple : l’entrepreneuse Lucinda Cross a raconté comment son tableau de visualisation, sur lequel elle avait collé la photo d’un talk-show, lui a permis de décrocher des passages télé quelques mois après. Les vision boards sont également un outil très utilisé par les athlètes olympiques pour se conditionner à réaliser des performances.

Mais l’événement qui a vraiment popularisé la pratique des tableaux de visualisation est la sortie en 2006 du film documentaire « The Secret », réalisé par Rhonda Byrne. Le film présente le concept de la Loi de l’Attraction et conseille l’usage d’un vision board pour attirer ce qu’on désire. Il rencontre un succès phénoménal et fait découvrir l’outil au grand public.

Depuis, des millions de personnes à travers le monde se sont approprié cette technique pour donner vie à leurs rêves. Sur les réseaux sociaux, le hashtag #visionboard compte des centaines de milliers de publications. De nombreux livres, formations et ateliers sont consacrés à la création de tableaux de visualisation. Un engouement qui témoigne de la puissance de cet outil accessible à tous.

II. Principes de base et bienfaits


A. Principes de base des tableaux de visualisation
Le tableau de visualisation repose sur 3 principes clés :

  1. La clarification des objectifs
    Première étape indispensable : définir une intention précise pour son vision board. Quel domaine de ma vie est-ce que je souhaite faire évoluer ? Quelle grande vision est-ce que je veux concrétiser ? Sans un cap clair, difficile de sélectionner les bons visuels et d’orienter mon énergie dans la bonne direction. Exemples d’intentions possibles : développer mon activité professionnelle, trouver l’amour, réaliser un projet créatif, améliorer ma santé…

Une fois l’intention définie, il faut traduire ses objectifs en images et en mots inspirants. Cela oblige à sortir de l’abstraction et du vague, pour représenter ses rêves de façon concrète et détaillée. En visualisant la destination finale, on clarifie là où on veut aller. La sélection des visuels est donc une étape cruciale, à réaliser en pleine conscience, pour que le subconscient adhère pleinement.

  1. L’ancrage régulier
    Pour que le vision board agisse, il est capital de le regarder régulièrement, au moins quelques minutes par jour. En le plaçant dans un endroit qu’on voit souvent, il s’intègre naturellement dans le quotidien. On l’ancre davantage en prenant le temps de détailler chaque élément, de ressentir les émotions positives associées et de s’imaginer en train de vivre ses rêves.

Cet exercice sollicite la visualisation créatrice, une pratique utilisée par de nombreux sportifs, artistes et leaders. En visualisant une scène de façon répétée, le cerveau ne fait plus la différence entre la vision imaginée et la réalité. Il envoie alors à l’inconscient le message que la situation est possible, voire déjà réelle. Cela renforce la motivation et pousse à passer à l’action. Plus on visualise, plus le subconscient s’imprègne des objectifs.

  1. La confiance et le lâcher-prise
    Au-delà de la visualisation, il est essentiel d’irriguer son vision board d’émotions positives. La joie, la gratitude, l’enthousiasme, la certitude que nos rêves sont en chemin… Autant d’énergies hautes qui aimantent ce qu’on désire. Il est aussi important de cultiver le lâcher-prise : se détacher du « comment » pour se concentrer sur le « pourquoi ». Ne pas vouloir tout contrôler mais faire confiance que l’Univers nous guidera en temps voulu vers les meilleures opportunités.

Cette confiance permet d’apaiser le mental et de s’ouvrir à ce que la vie nous réserve, même si ça ne correspond pas exactement à ce qu’on avait imaginé. Steve Jobs disait : « Il faut faire confiance aux points qui se connecteront dans votre futur ». Le tableau de visualisation plante les graines de nos rêves dans notre esprit. Charge à nous de leur fournir un terreau fertile et de laisser le champ des possibles s’épanouir.

B. Les bienfaits des vision boards
Clarifier ses désirs, stimuler sa motivation, augmenter sa confiance… Les tableaux de visualisation offrent de nombreux bénéfices :

  1. Clarifier et hiérarchiser ses objectifs
    En créant son tableau, on prend le temps de se poser les bonnes questions : qu’est-ce que je veux vraiment ? Quelles sont mes priorités ? Qu’est-ce qui compte le plus à mes yeux ? La démarche oblige à trier ses envies et à identifier ses objectifs essentiels. Cette clarification est la base pour passer à l’action efficacement.
  2. Nourrir sa motivation
    Le vision board est un outil de motivation redoutable. Les images inspirantes et les affirmations positives nourrissent un désir puissant d’aller de l’avant. En rappelant chaque jour la destination, il devient plus facile de surmonter les obstacles sur la route. La perspective des bénéfices futurs aide à fournir les efforts nécessaires et à maintenir le cap dans la durée.
  3. Développer une vision positive
    En se focalisant sur ce que l’on veut (plutôt que ce que l’on ne veut pas), le tableau de visualisation nous maintient dans des pensées et des émotions positives. Il contribue à développer une attitude mentale orientée vers les solutions et les opportunités. Même si on traverse des difficultés, il rappelle tout le potentiel qui sommeille en nous et tout ce qu’on peut accomplir.
  4. Renforcer la confiance en soi
    Voir chaque jour la concrétisation de ses rêves renforce petit à petit notre confiance. On s’autorise à penser plus grand, à sortir de sa zone de confort, à oser se lancer des défis. Le vision board nous rappelle qu’on a le pouvoir d’être acteur de notre vie et de matérialiser nos désirs. En élargissant notre perception du possible, on se donne la permission de viser toujours plus haut.
  5. Stimuler la créativité
    Le processus d’élaboration d’un tableau de visualisation stimule la créativité et l’imagination. Le côté ludique de la réalisation (recherche d’images, découpage, collage, dessin…) réveille l’enfant intérieur et aide à se reconnecter à ses rêves. On sort du cadre et des limitations habituelles pour explorer de nouvelles opportunités.
  6. Faciliter la prise de décision
    En ayant une vision claire de ses objectifs, on filtre naturellement les informations, les choix et les actions. On procrastine moins car on sait où on va. Les décisions s’alignent plus facilement avec ses valeurs et ses priorités. Le vision board agit comme une boussole intérieure qui nous guide au quotidien sur le chemin de nos rêves.

III. Les différents types de tableaux


Il n’y a pas de règle absolue dans la façon de réaliser son tableau de visualisation. C’est un outil très personnel qui doit avant tout nous ressembler et nous inspirer. On peut cependant distinguer différentes catégories de vision boards en fonction de leur thème, du support utilisé, de leur durée ou de leur degré d’abstraction.

A. En fonction du thème
On peut réaliser un tableau de visualisation sur n’importe quel sujet qui nous tient à cœur. Les thèmes les plus fréquents sont :

  • Les objectifs de vie globaux : on représente sa vision à long terme dans tous les domaines (professionnel, personnel, relationnel, spirituel…).
  • Un projet spécifique : on se focalise sur la réalisation d’un rêve précis (exemples : créer son entreprise, écrire un livre, acheter une maison, réaliser un voyage…).
  • Un domaine de vie : on approfondit ses aspirations dans une sphère particulière (exemples : le couple, la santé, les finances, la créativité…).
  • Les émotions et les qualités : on utilise le tableau pour cultiver un état d’être inspirant ou développer certaines qualités. La joie, l’amour, la sérénité, le leadership, l’audace…

B. En fonction du support

  • Physique : sous forme d’affiche grand format, de tableau en liège, de page de journal créatif… Il peut regrouper des images découpées dans des magazines, des photos, des petits objets symboliques, des post-its, des polaroïds…
  • Numérique : on peut aussi réaliser son vision board sur ordinateur, à l’aide d’un logiciel comme Photoshop ou Canva. Il est aussi possible de créer un dossier contenant différentes images inspirantes sur son smartphone.
  • En ligne : on trouve des applications et des sites internet dédiés à la création de vision boards, comme Pinterest ou Hay House Vision Board.

C. En fonction de la durée

  • Annuel : créé en début d’année, il regroupe les objectifs à réaliser sur les 12 prochains mois. C’est un excellent rituel pour bien démarrer l’année !
  • Mensuel ou saisonnier : on le renouvelle régulièrement pour suivre l’évolution de ses aspirations. C’est utile quand on est dans une période de transition ou quand on a des objectifs à court terme.
  • Évolutif : on part d’une affiche de base qu’on fait évoluer dans le temps, en ajoutant ou enlevant des éléments au fil des mois. Cela permet d’affiner sa vision et de coller à la réalité du moment.

D. En fonction du degré d’abstraction

  • Concret : les images représentent de façon réaliste les objectifs visés (exemples : la photo du pays qu’on veut visiter, la couverture de son futur livre, le logo de l’entreprise qu’on veut créer…). C’est un bon choix quand on a du mal à visualiser ou quand on a besoin de quelque chose de tangible pour croire en ses rêves.
  • Symbolique : on utilise des visuels métaphoriques qui incarnent les qualités et les émotions qu’on veut cultiver (exemples : un coucher de soleil pour la sérénité, un aigle pour la liberté, une fusée pour le décollage…). C’est une approche qui laisse plus de place à l’interprétation et à l’intuition. Les archétypes travaillent puissamment l’inconscient.

Partie 2 : Étape par étape, comment réaliser son tableau de visualisation ?

La création d’un tableau de visualisation est un moment privilégié qu’il est important de ritualiser. En se mettant dans de bonnes dispositions et en respectant certaines étapes, on démultiplie ses bénéfices. Voici la marche à suivre pour réaliser un vision board inspirant et efficace :

I. Étape 1 : Clarifier son intention


A. Choisir le thème de son tableau
Par quoi commencer ? Il faut d’abord choisir le thème central de son tableau de visualisation. Va-t-il représenter une vision globale de sa vie ou se focaliser sur un objectif particulier ?

Si c’est votre premier vision board, vous pouvez partir sur un thème assez large pour couvrir les différentes sphères de votre existence : relations, travail, loisirs, développement personnel, environnement… Cela vous permettra d’avoir une vue d’ensemble inspirante sans vous éparpiller. Vous pourrez ensuite réaliser des tableaux plus spécifiques sur vos objectifs prioritaires.

Voici quelques questions pour vous aider à trouver le thème de votre vision board :

  • Quels sont mes rêves les plus chers ? Qu’est-ce qui me ferait me lever le matin avec enthousiasme ?
  • Dans quel domaine est-ce que je souhaite progresser en priorité cette année ?
  • Si tout était possible, quelle vie je mènerais dans 5 ans ? Dans 10 ans ?
  • Quelles émotions est-ce que je veux ressentir au quotidien ?
  • Quelles sont les 3 réalisations qui me rendraient le plus fier(e) ?

B. Définir le résultat que l’on veut atteindre
Une fois le thème choisi, il faut clarifier le résultat final que l’on veut voir se manifester. Le plus précis vous serez, le plus votre vision board sera puissant. Il doit refléter vos désirs profonds, ceux qui vous mettent en joie rien que d’y penser.

Qu’est-ce que je veux vraiment accomplir ou recevoir ? À quoi ressemblera ma vie quand je l’aurai atteint ? Quelles émotions je ressentirai ? Quel impact cela aura sur mon quotidien et mon entourage ? Autant de questions à se poser pour affiner son intention et l’ancrer dans son cœur.

Si possible, formulez votre rêve de façon affirmative, au présent, et avec des marqueurs sensoriels (ce que vous voyez, entendez, ressentez…). Par exemple, au lieu de « Je veux partir en voyage », préférez « Je m’envole pour une semaine de rêve à Bali. Je me promène pieds nus sur une plage de sable blanc, je savoure des fruits exotiques, je me baigne dans une eau turquoise, je suis émerveillé(e) par la beauté de la nature, je me sens libre et en paix… »

Cette étape de visualisation est essentielle : elle vous permet de transformer un vague souhait en un objectif concret, incarné, qui parlera à votre subconscient. Votre vision intérieure sera votre meilleur guide pour choisir les images de votre tableau.

II. Étape 2 : Rassembler ses visuels
C’est le moment de réunir tous les éléments qui figureront sur votre vision board. C’est une étape clé, prenez votre temps et amusez-vous ! Laissez libre cours à votre créativité et votre intuition.
Trois critères à garder en tête lors de votre sélection :

A. Choisir des visuels inspirants et qui nous ressemblent
Ne vous censurez pas et écoutez ce qui vous fait vibrer. Tout est permis du moment que l’image vous inspire et vous met dans un état positif. Une photo, une peinture, la couverture d’un livre, un dessin d’enfant, un ticket d’avion, une phrase que vous aimez… Il n’y a pas de limite à ce que vous pouvez utiliser.

Les images doivent représenter vos désirs, pas ceux des autres ou de la société. Ne cherchez pas à copier le vision board de quelqu’un d’autre, aussi inspirant soit-il. Votre tableau sera unique et précieux s’il reflète votre personnalité. Choisissez ce qui vous correspond vraiment, ce qui vous donne envie de vous dépasser.

B. Varier les sources
Pour constituer votre banque d’images, de nombreuses options s’offrent à vous. Voici quelques idées :

  • Découpez des photos dans des magazines, des publicités, des guides de voyage…
  • Cherchez des illustrations sur internet, Pinterest est une mine d’or ! Vous pouvez aussi utiliser des banques d’images libres de droit comme Unsplash, Pexels ou Pixabay.
  • Imprimez vos propres photos ou celles qui vous inspirent sur Instagram.
  • Dessinez ou peignez certains éléments si vous êtes à l’aise avec un crayon.
  • Ajoutez des phrases, citations, proverbes, mantras qui vous motivent. Vous pouvez les écrire à la main pour encore plus d’impact.
  • Intégrez des petits objets plein de sens pour vous : un billet d’avion, un bijou, un papier de bonbon… Tout ce qui symbolise un aspect de votre rêve.

C. Associer l’image et les mots
Veillez à trouver un juste équilibre entre les visuels et les mots sur votre tableau. Les deux se renforcent mutuellement. Une belle image a plus d’impact associée à une phrase inspirante. Un titre accrocheur prend vie illustré par une scène évocatrice.

Listez les mots clés associés à votre vision et cherchez des visuels qui les incarnent. Par exemple, si l’un de vos objectifs est « Voyager en Australie », notez toutes les idées qui vous viennent à l’esprit : aventure, liberté, nature, kangourous, surf, désert… Puis sélectionnez des images qui illustrent ces différentes facettes.

À l’inverse, si une image vous attire sans que vous sachiez pourquoi, trouvez les émotions ou les valeurs qu’elle représente et ajoutez les mots correspondants. Une photo de deux amoureux enlacés au coucher du soleil peut évoquer la complicité, la tendresse, l’harmonie… Nommer vos ressentis les ancrera encore plus fortement.

III. Étape 3 : Assembler son tableau


A. Choisir son format
Avant de vous lancer, choisissez le support de votre vision board. Comme on l’a vu, de nombreuses options existent, des plus classiques aux plus originales. L’essentiel est qu’il soit en accord avec votre personnalité et votre mode de vie. Vous devez avoir envie de le regarder et de l’afficher !

Voici quelques idées en fonction de vos préférences :

  • Un poster ou une grande feuille de papier épais, à coller au mur ou à poser sur un chevalet
  • Un tableau en liège sur lequel vous pouvez punaiser vos visuels
  • Un carnet ou un bullet journal dédié à vos objectifs
  • Une page dans votre agenda ou votre semainier
  • Un cadre avec un fond en tissu, pour un rendu plus artistique
  • Une carte mentale dessinée sur une grande feuille
  • Un diaporama sur votre ordinateur, à mettre en fond d’écran
  • Un pêle-mêle de photos accrochées avec des pinces à linge ou des aimants
  • Une collection d’images sur Pinterest ou Instagram

B. Répartir harmonieusement ses éléments
Place à l’assemblage ! Disposez vos images et vos mots sur votre support jusqu’à obtenir un résultat qui vous plaît. C’est un processus organique, laissez-vous guider par votre intuition. Il n’y a pas de règle, si ce n’est d’être attentif à l’équilibre visuel global.

Quelques conseils pour vous aider :

  • Commencez par positionner les éléments les plus importants, ceux qui attirent immédiatement votre regard. Vous ajouterez les détails ensuite.
  • Variez les tailles et les orientations de vos images pour créer du dynamisme. Évitez l’effet « catalogue » en alignant tout de façon trop stricte.
  • Groupez les visuels par thème pour créer différentes zones : coin famille, coin voyages, coin projets…
  • Jouez sur les couleurs pour faire ressortir certaines images ou créer des associations. Par exemple, le bleu pour tout ce qui évoque le calme et la sérénité.
  • Cherchez une accroche visuelle forte pour le centre de votre tableau, qui synthétise l’esprit de votre vision.
  • Ajoutez des touches d’humour ou de fantaisie pour stimuler votre créativité et ne pas vous prendre au sérieux.
  • Gardez de l’espace vide pour laisser respirer votre composition. Un tableau trop chargé perd en impact.

Une fois satisfait de votre tableau, prenez une photo pour en garder une trace. Vous pourrez ainsi mesurer votre progression et voir l’évolution de vos rêves dans le temps. Il représente un moment charnière dont vous vous souviendrez !

C. Trouver le bon emplacement
Dernière étape et non des moindres ! Pour que votre vision board développe tout son potentiel, il doit être visible. Pas question de le ranger dans un tiroir ou au fin fond d’un dossier sur votre ordinateur. Trouvez-lui une place de choix dans votre environnement.

Accrochez-le dans votre chambre, votre bureau, votre salon… L’idéal est de le voir dès le matin pour bien commencer la journée et le soir avant de vous coucher pour imprégner votre subconscient. Si vous avez opté pour un format numérique, vous pouvez le mettre en fond d’écran de votre ordinateur ou de votre téléphone.

À vous de trouver l’endroit où il sera le plus inspirant pour vous. Certains aiment l’exposer en évidence pour que les invités le voient et les questionnent sur leurs rêves. D’autres préfèrent le garder dans leur espace personnel pour préserver son intimité. Il n’y a pas de mauvais choix, tant qu’il trouve sa juste place dans votre quotidien.

Votre vision board est maintenant prêt à diffuser sa magie dans votre vie ! Prenez quelques minutes chaque jour pour vous immerger dans son énergie et ressentir tout son potentiel. Laissez-le vous guider et vous inspirer au fil des semaines. Vous serez surpris de voir comment il vous transformera de l’intérieur et attirera à vous les personnes et les opportunités pour passer à l’action.

IV. Étape 4 : Faire vivre son tableau de visualisation


A. L’observer régulièrement
C’est LE secret d’un vision board performant : il doit devenir votre compagnon du quotidien. Pas seulement un coup de cœur éphémère, vite remplacé par un autre projet. Si vous ne lui accordez pas d’attention régulière, il perdra de sa puissance.

Chaque jour, accordez-vous au moins 5 minutes devant votre tableau pour vous reconnecter avec vos intentions. Détaillez chaque image, imprégnez-vous des émotions positives associées, visualisez vos rêves comme s’ils étaient déjà réalisés… Cet exercice répété aura un effet boule de neige sur votre motivation et votre confiance.

Petit à petit, vous reprogrammez votre cerveau pour le réorienter vers vos objectifs. Quand on croit en quelque chose et qu’on peut le voir, on finit par trouver les ressources pour le concrétiser. C’est toute la magie du vision board : il vous maintient concentré sur ce que vous voulez dans la durée.

B. Faire évoluer son contenu
Votre vision board est un outil vivant. N’hésitez pas à le faire évoluer au fil des semaines ou des mois pour coller à votre actualité. Votre petit moi d’hier n’a pas les mêmes rêves que votre moi d’aujourd’hui !

Enlevez les images qui ne vous font plus vibrer autant et ajoutez-en de nouvelles en fonction de vos envies. Vous pouvez aussi remplacer un visuel par un autre plus précis. Par exemple, la photo générique d’une villa avec piscine laissera place au bien immobilier que vous aurez trouvé.

Au fur et à mesure que vos rêves se réalisent, indiquez-le sur votre tableau pour mesurer le chemin parcouru. Le plus satisfaisant ? Pouvoir barrer un objectif ou enlever carrément une image car elle s’est manifestée ! C’est la preuve que le processus fonctionne et une source de motivation pour continuer.

C. Passer à l’action
Votre tableau vous donne un cap à suivre mais il ne fait pas le travail à votre place ! Charge à vous de passer à l’action et d’ajuster votre comportement à votre vision. C’est comme une carte au trésor : elle montre la direction mais vous devez marcher jusqu’au butin.

Le vision board sert d’aiguillon pour sortir de votre zone de confort et embrasser le changement. À chaque fois que vous le regardez, demandez-vous : « Quelles actions puis-je mettre en place aujourd’hui pour me rapprocher de mon rêve ? ». Même une micro action compte, du moment qu’elle vous propulse dans la bonne direction.

Quelques exemples d’actions à mettre en place suite à la réalisation de son tableau :

  • Fixer des sous-objectifs et des échéances pour avancer concrètement
  • Se former et apprendre de nouvelles compétences pour atteindre son but
  • Contacter des personnes qui peuvent vous aider ou vous inspirer
  • Consacrer du temps chaque semaine aux activités en lien avec son rêve
  • Tenir un journal de bord pour suivre ses progrès et ses apprentissages
  • Célébrer ses réussites, petites ou grandes, pour entretenir sa motivation
  • Rejoindre un groupe de soutien ou s’entourer de personnes positives
  • Écrire ses objectifs et les relire à haute voix chaque matin
  • Pratiquer l’auto-coaching pour lever ses blocages et passer à l’action
  • Sortir de sa routine, tester de nouvelles choses, rencontrer de nouvelles têtes

Vous l’aurez compris, l’action est le meilleur allié de votre vision board. C’est elle qui envoie à l’Univers le message que vous êtes prêt à recevoir ce que vous avez commandé. Combinée à la visualisation et à l’affirmation de vos rêves, elle devient un des outils les plus puissants pour transformer votre vie !

Partie 3 : Les clés d’un tableau de visualisation réussi

I. Les pièges à éviter


A. Partir dans tous les sens
« Trop d’objectifs tuent l’objectif ! » C’est l’erreur classique quand on réalise son premier vision board : vouloir y faire figurer tous ses rêves sans distinction. Résultat, on se retrouve avec un tableau fourre-tout qui disperse notre énergie au lieu de la canaliser.

Pour éviter de vous éparpiller, concentrez-vous sur 3 à 5 aspirations essentielles. Ce sont les fondations sur lesquelles vous pourrez construire le reste. Trop de rêves en même temps finit par nous paralyser car on ne sait plus par où commencer. Votre tableau doit être un phare, pas un sapin de Noël !

Si vraiment vous ne pouvez pas choisir, optez pour des visuels symboliques qui incarnent une qualité ou une émotion plutôt qu’un objectif précis. Par exemple, au lieu de mettre 5 destinations de voyage, affichez une belle photo qui représente l’esprit d’aventure, la découverte de soi à travers le monde… L’idée est de garder une direction claire.

B. Choisir des images trop génériques
L’autre travers à éviter est de choisir uniquement des images génériques, qui ne vous parlent pas personnellement. Oui, la photo de ce mannequin au corps parfait est sublime mais est-ce VOTRE vision de la beauté et du bien-être ? Oui, cette villa de luxe fait rêver mais est-ce VOTRE définition du confort et de la sécurité ?

Il est tentant de sélectionner les images qui nous renvoient une vision idéalisée de la réussite par la société. Mais les rêves des autres ne sont pas forcément les vôtres ! Un vision board puissant doit refléter votre authenticité et vos désirs profonds, pas ceux des magazines.

Choisissez des visuels qui vous touchent personnellement, même s’ils ne sont pas « parfaits ». Une photo de vous enfant peut symboliser la joie et l’insouciance que vous voulez retrouver. Le portrait de votre grand-mère cuisinant vous rappellera la tradition familiale que vous voulez perpétuer… Ce sont ces petits clins d’oeil à votre histoire qui rendront votre tableau unique.

C. Rester dans sa zone de confort
Méfiez-vous aussi des objectifs tièdes, ceux que vous savez pouvoir atteindre sans trop forcer. Oui, c’est bien de vouloir perdre 2 kilos ou économiser 100€ par mois. Mais est-ce que ça vous fera vibrer dans 10 ans quand vous regarderez votre vision board ?

Le but est de voir grand, d’élargir son champ des possibles ! Vous voulez monter votre boîte ? Mettez une image qui symbolise votre idéal d’entrepreneuse épanouie, pas juste le logo de votre prochain statut d’auto-entrepreneur. Vous voulez voyager ? Choisissez une photo de la destination exotique de vos rêves, pas du camping à 100km de chez vous.

Bien sûr, rien ne vous empêche d’avoir des objectifs réalistes à court terme sur votre tableau. Mais n’hésitez pas à les confronter à votre idéal à long terme. Cela vous incitera à sortir de votre zone de confort et à vous dépasser. N’oubliez pas qu’un rêve doit être un peu fou, sinon ce n’est pas un rêve !

II. Les signes que votre vision board fonctionne


A. Vous vous sentez inspiré(e) et motivé(e)
Le premier signe qui ne trompe pas, c’est votre niveau d’énergie quand vous regardez votre tableau. A-t-il le pouvoir de vous redonner instantanément le sourire ? De vous rebooster quand vous avez un coup de mou ? De vous faire rêver, même (et surtout) dans les moments difficiles ?

S’il vous met dans un état d’esprit positif, confiant, enthousiaste… c’est qu’il fonctionne ! Un vision board réussi doit vous donner envie de vous lever le matin avec le sentiment que tout est possible. Il est comme une pile qui recharge vos batteries de motivation et de détermination au quotidien.

Si vous ressentez de l’indifférence ou de la lassitude en le regardant, c’est qu’il ne reflète pas (ou plus) vos désirs profonds. Peut-être est-il temps de le faire évoluer pour qu’il s’accorde à nouveau avec vos aspirations ? C’est normal que vos priorités changent au fil du temps, votre vision board doit s’adapter.

B. Vous passez à l’action
Votre tableau de visualisation n’a pas pour but de décorer votre salon. S’il est bien fait, il doit vous inspirer des actions concrètes pour le transformer en réalité ! C’est le signe que votre inconscient a intégré le message et qu’il vous pousse à passer à la vitesse supérieure.

Vous vous surprenez à faire des choses que vous n’auriez jamais osées avant ? Comme postuler pour ce job de rêve ? Vous inscrire à ce cours de peinture ? Commencer un nouveau sport ? Appeler cette personne qui vous inspire ? Autant de preuves que quelque chose est en train de bouger en vous.

Le vision board sert d’étincelle pour allumer le feu de l’action. Son rôle est de vous faire sortir de votre zone de confort et d’embrasser le changement. Si chaque jour vous faites un pas, même minime, dans la direction de vos objectifs, c’est que sa magie opère !

C. Vous attirez des opportunités
Un vision board puissant agit comme un aimant qui attire à vous les personnes et les opportunités pour réaliser vos rêves. C’est la fameuse Loi d’Attraction : en vous focalisant sur ce que vous voulez, vous envoyez un signal fort à l’Univers. Et il vous répond en vous offrant les ressources nécessaires.

Vous faites des rencontres inattendues qui vous aident à avancer ? Vous recevez une proposition qui tombe à pic ? On vous conseille un livre qui répond exactement à vos questions ? Votre entourage vous parle soudainement de votre projet alors que vous n’en avez pas discuté ? Tout ça n’est pas un hasard !

Quand on clarifie son intention et qu’on orchestre sa vie autour, on devient un réceptacle pour les synchronicités et les cadeaux de l’existence. C’est comme planter une graine et s’étonner de voir apparaître une pousse quelques semaines plus tard. Votre vision board est une invitation à la manifestation de l’abondance dans votre vie.

D. Vos rêves se réalisent
Le meilleur signe que votre vision board fonctionne ? Vos rêves se concrétisent sous vos yeux, comme par magie ! Tous ces objectifs et ces images qui semblaient lointains se matérialisent soudainement dans votre réalité.

Vous pensiez ce voyage inaccessible ? Et voilà que vous posez vos valises à l’autre bout du monde. Vous rêviez de ce job sans oser postuler ? On vous propose le poste sur un plateau. Vous admiriez ce créateur en secret ? Il devient votre mentor. Vous désespériez de trouver l’amour ? Votre âme soeur se présente au moment où vous vous y attendez le moins.

Quand un rêve se réalise, prenez le temps de le savourer et d’exprimer votre gratitude. C’est la preuve que votre vision board fonctionne et que tout est possible quand on l’a d’abord rêvé. Pourquoi ne pas l’indiquer directement sur votre tableau pour garder une trace de tous ces petits et grands miracles ?

III. Témoignages et exemples
Pour vous inspirer et vous montrer que les vision boards ne sont pas qu’une lubie de développement personnel, voici quelques témoignages de personnes qui ont transformé leur vie grâce à cet outil.

A. Des rêves pleinement réalisés


Oprah Winfrey, animatrice télé et femme d’affaires
La star américaine ne jure que par les vision boards depuis ses débuts. Pour lancer son émission de télé, elle a affiché chez elle pendant des années le visage des présentateurs qu’elle admirait. En 1987, Oprah décroche le rôle de Sofia dans « La Couleur Pourpre » après avoir collé une scène du livre sur son tableau. Aujourd’hui, elle réalise chaque année un vision board qu’elle place dans son bureau. « Ça marche vraiment si on y croit vraiment ! », affirme-t-elle.

John Assaraf, entrepreneur et auteur de « The Answer »
Alors qu’il était au chômage et criblé de dettes, John a découpé dans un magazine la photo de la maison de ses rêves et l’a collée sur son tableau de visualisation. Cinq ans plus tard, son entreprise rencontre un succès fulgurant et il peut s’acheter la maison en question. « Le pouvoir d’un vision board, c’est de reprogrammer votre cerveau pour qu’il se concentre sur ce que vous voulez accomplir », résume-t-il.

Lucinda Cross, coach et conférencière
Il y a 15 ans, Lucinda était mère célibataire, sans emploi et sans argent. Un soir, elle découpe le logo d’une célèbre émission télé et le colle sur son vision board. Trois mois plus tard, miracle ! On l’invite sur le plateau pour parler de son livre. Aujourd’hui, elle parcourt le monde pour raconter son histoire et aider les femmes à réaliser leurs rêves. « Je suis la preuve vivante que les vision boards fonctionnent, si on les utilise avec une intention pure », témoigne Lucinda.

B. Des vision boards originaux


Kellan Lutz, acteur
Vous préférez les formats non conventionnels ? Vous n’êtes pas le seul ! La star de la saga « Twilight » crée des vision boards numériques depuis 10 ans. « Au lieu de découper des magazines, j’utilise un site qui s’appelle Dream Board. Ça me permet de visualiser mes objectifs n’importe où grâce à mon téléphone », raconte le jeune acteur.

Elizabeth Gilbert, auteure de « Mange, Prie, Aime »
La romancière américaine a une approche du vision board pour le moins… littéraire. Chaque année, elle choisit un mot qui résume son intention et le note en gros sur une feuille, entourée de citations inspirantes. « Mon vision board tient en une page et je le garde dans mon portefeuille. Mon mot pour cette année, c’est la confiance. Il m’accompagne partout ! », explique-t-elle.

Conclusion

Outil d’ancrage visuel d’une puissante simplicité, le vision board peut transformer votre façon d’aborder la vie et la manifestation de vos rêves. En illustrant vos aspirations profondes, il ouvre votre champ des possibles et reprogramme votre cerveau pour passer à l’action avec enthousiasme.

Mais attention, le tableau de visualisation n’est pas une baguette magique ! C’est un catalyseur, un accélérateur de particules, qui ne fonctionne que si on y met tout son cœur et sa détermination. Son véritable pouvoir est de vous connecter à votre moi intérieur, celui qui sait déjà tout ce dont vous êtes capable.

Alors si vous ne deviez retenir qu’une chose de cet article, c’est ceci : votre vision board doit vous ressembler. Il est le témoin de votre beauté intérieure et le gardien de vos rêves les plus chers. Choisissez des visuels qui vous touchent viscéralement, pas ceux qui répondent aux attentes de la société. Et rappelez-vous que vous seul savez ce qui est juste pour vous !

Une fois votre tableau réalisé, laissez-le vous guider au quotidien. Ayez confiance que l’Univers conspire en votre faveur pour vous offrir le meilleur. Et surtout, amusez-vous ! La création d’un vision board est un moment privilégié pour renouer avec son âme d’enfant, cet être qui voit la vie comme un terrain de jeu illimité.

Votre vision board est une lettre d’amour à votre futur, une promesse faite à vous-même de chérir vos désirs et de tout mettre en œuvre pour les réaliser. Alors foncez, osez, vibrez… et laissez la magie opérer !

A lire également